Connexion

Menu principal

Vous êtes ici

Pques 2013

Par Bob
05/05/2013 à 18h
Bob avril 2013

Premiers pas, premiers froids: les Hydronautes de France sont toujours partants.

 

 

Comme chaque année, les Hydronautes de France ont fixé leur première sortie de la saison pour le week end de Pâques.

Fidèles à la tradition, une poignée de moniteurs , anciens et futurs encadrants se sont réunis pour accompagner les nouveaux inscrits, afin de vivre ensemble l'émoi de leurs premières bulles.

Plus que jamais, il a été difficile  cette année de remplir le car couchette : période de crise oblige pour certains, vacances de neige pour d'autres, ennuis de santé.... bref, chaque absent l'a été pour une raison évidemment incontournable . Dans le car, cette année il y avait largement  de la place pour chacun: un peu de confort ne nuit pas!!

Départ le vendredi, le voyage commence par un apéritif  light mais convivial bien sûr et un casse crôute  pour faire paraître la route moins longue . À peine engagés sur l'autoroute, nous nous aperçûmes que nous n'étions pas seuls à se diriger vers le Sud.  Heureusement tous n'allaient pas plonger.

Pour cette première sortie, nous avions réservé un séjour de plongée au club des Goudes.

Premier objectif: être présents à l'ouverture du club le samedi matin : mission accomplie avec brio  par nos chauffeurs qui, en toute sécurité, nous ont déposé avec quinze minutes d'avance: bravo et merci à eux deux.

Deuxième objectif: se  préparer sans précipitation pour une première mise à l'eau dite "de réadaptation"; cette phase est particulièrement délicate pour les nouveaux mais aussi les anciens: sortir de son sommeil, de sa fatigue, se rassembler et regrouper son matériel, estimer son lestage.... tout çà pour profiter au mieux du premier contact avec Dame Nature..... Mettre sa combinaison sèche le premier jour sera un bonheur unique pour tout le séjour, en effet à part ceux qui plongent en combinaison étanche, il  règne un taux d'humidité permanent. La météo locale n'est  pas vraiment favorable: ciel gris, mer agitée, vent Mistral froid, petite pluie ....Un petit local humide nous est proposé pour être à l'abri du vent mais les 26 participants s'y bousculent....un peu. Quand tout le monde est habillé, nous marchons vers le port en évitant bien sûr les traces canines qui jalonnent le parcours, mais aussi les pentes moussues et glissantes le long du port.

Les blocs et les gilets arrivent par camion devant le bateau, chacun prend en charge son matériel et se regroupe par palanquée tant à babord qu'à tribord.

Çà y est tout est calé, nous larguons les amarres et après un savant virage dans le port nous entâmons une  prise de cap....au large..... avant de virer vers les iles à l'Est. Rapidement, chacun comprend qu' avoir le pied marin est une nécessité et que les mains sont toutes occupées à une unique finalité: ne pas se vautrer. Certains ont peuvent gouter à la robustesse  de l'acier des blocs, à la rudesse des crânes heurtant  des objets volants bien identifiés....mais trop tard!

Après un dernier "brassage" du petit déjeuner fraichement englouti, le capitaine nous trouve un endroit abrité, propice à se mettre à l'eau "tranquille cool" comme dit Manu .

Hormis ceux dont le froid, la fatigue et la mer agitée... ont eu raison de s'asseoir et d'attendre, tous se mettent à l'eau....et...après trente minutes... tous remontent avec le sourire . Les récits débutent et s'enrichissent inlassablement des observations de chacun.

La sécurité est le maître mot pour ce week end: chacun se doit de respecter ses prérogatives: temps, profondeur, profil de plongée. Chacun a pu lire dès le départ les consignes propres à son niveau; du débutant au moniteur un rappel des limites à ne dépasser sous aucun prétexte.....

Tous les plongeurs étant récupérés, c'est le retour au port: agité il le fut et là aussi certains ont rendus aux poissons le trop plein stomacal. Douche chaude et repas copieux sont accueillis avec un large sourire, les visages retrouvent des couleurs, mais il ne faut pas trop perdre de temps pour être au rendez vous devant le bateau pour la plongée de l'après midi. Le "re-habillage"  fut humide, le chemin re-glissant, la route en mer re-houleuse, la mise à l'eau semi calme et ainsi de suite jusqu'au soir.

L'apéritif convivial, et le debriefing de cette première journée sont nourris de commentaires : chacun exprime ses émois, se rappelle l'eau froide ( 12à 13°), la visibilité moyenne mais çà et là chacun s'émerveille de la faune et de la flore colorées malgré tout: de quoi remplir son carnet de plongée.

Ce Dimanche est celui des cloches, mais aussi du vent plus fort, de la vague déferlante et du ciel gris....Nous avons tout de même pu faire deux belles plongées.

Lundi: ciel bleu, mer plate ......mais vent d'Est froid : super on embraye sur  deux belles plongées . Certains notent sur leurs carnets : belle langouste, vu une murène sous une roche, un chapon est posé sur un caillou; d'autres griffonnent des mots latins:  Octopus vulgaris, Diplodus sargus sargus.... Faut dire que parmi les hydronautes, y'à des amateurs de biologie marine, des amateurs de poissons, des amateurs de belles et bonnes choses.. chacun partage sa passion et reçoit de l'autre des témoignages complémentaires.... c'est çà l'esprit club...Nous sommes tous revenus, bercés dans nos souvenirs et nos émotions, le contrat de plongées a été rempli: merci aux encadrants , merci aux plongeurs ,merci à Bertrand des Goudes.

 

Jean Claude Doukhan: le DP "du moment"

 

Généré par ACID - Thème par HDF93
Copyright © 2006 Herve LABAS